To protect the security of personal information, your Internet browser will need to be upgraded to access this website. Please ensure you use the latest version of:

Internet Explorer

Microsoft Edge

Mozilla Firefox

Google Chrome

Safari

Pharmacy Asymptomatic Testing Program

Albertans are encouraged to reach out to a participating pharmacy for more information about how to arrange a test.

English version

Soutien financier aux Albertains au cours de la pandémie de COVID-19

Mise à jour : 15 septembre 2020

Croix Bleue de l’Alberta® est le partenaire de votre bien-être, et nous savons bien que beaucoup de gens et d’entreprises vivent actuellement des moments difficiles. Si votre situation financière est mise à l’épreuve par la pandémie, vous pouvez bénéficier de certaines options de soutien financier

Pour les membres de nos régimes d’assurance personnels

Pour venir à votre aide pendant ces moments difficiles, nous consentons une remise temporaire de 25 pour cent sur vos primes d’assurance. La remise s’applique automatiquement (vous n’avez rien à faire) à compter du 1er mai 2020 pour tous les régimes d’assurance maladie personnels.

Il n’y aura aucune interruption des couvertures d’assurance et toutes vos prestations resteront accessibles au cours de cette période.

Chaque mois par la suite, nous réexaminerons la remise temporaire, qui continuera à s’appliquer jusqu’à nouvel avis de Croix Bleue de l’Alberta. Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’un report de paiement ; nous ne chercherons pas à recouvrer la différence dans l’avenir.

Pourquoi ?

Nos clients en proie aux problèmes financiers nous ont fait savoir qu’ils ne pouvaient pas utiliser les prestations couvertes par leur régime d’assurance normalement en raison de la limitation des interactions sociales, de l’indisponibilité des soignants et de la désignation de certains services comme non essentiels.

Alors que de nombreux prestataires offrent désormais des rendez-vous virtuels et certaines prestations, dont le remboursement des médicaments d’ordonnance, restent accessibles comme d’habitude, d’autres prestations complémentaires, comme les soins dentaires, sont moins utilisées pendant la pandémie. Cependant, comme la province entame la deuxième phase de la relance, de nombreux prestataires de soins de santé et cabinets dentaires ont rouvert ou se préparent à rouvrir leurs portes. Cela signifie que vous pouvez maintenant utiliser vos prestations.

Et si j’ai déjà payé mes primes pour le mois de mai et les mois suivants ?

  • Si vous avez déjà payé vos primes d’assurance pour le mois de mai ou les mois suivants, votre premier paiement à venir sera ajusté en conséquence. Vous n’avez pas besoin de le demander, et vous n’aurez pas à rembourser le montant de la remise.

Me verrai-je facturer les primes plus tard ?

  • Non. Nous avons consenti la remise sur les primes afin d’aider nos clients à conserver leur flux de trésorerie et nous n’avons aucune intention de recouvrer ces montants.

Pour les clients de nos assurances voyage

Si vous souhaitez présenter une demande de remboursement pour un voyage à venir, veuillez remplir et envoyer le formulaire Travel Refund Request ou nous appeler au numéro 1-800-394-1965. Nous remboursons le montant complet de l’assurance voyage si le voyage n’a pas eu lieu.

Pour les entreprises souscrivant nos régimes d’assurance collectifs

Le 21 avril dernier, Croix Bleue de l’Alberta a réduit temporairement les primes de tous ses régimes d’assurance maladie et dentaire collectifs non remboursables afin d’aider les entreprises à mieux faire face à leurs difficultés de trésorerie pendant la pandémie de COVID-19. La réduction a été appliquée automatiquement le 1er mai 2020 pour les mois d’avril, de mai et de juin.

À la suite d’une réévaluation constante de la situation, il a été décidé de rétablir les primes à leur niveau normal à compter du 1er juillet 2020, et les clients des régimes collectifs non remboursables verront le montant habituel sur leur prochaine facture. Vu l’incertitude actuelle, Croix Bleue de l’Alberta continuera à apporter une attention diligente à la situation afin de déterminer s’il y a lieu de faire d’autres ajustements.

Rien. Si vous faites partie d’un régime collectif non remboursable, la remise pour le mois de juin et les remboursements rétroactifs pour les mois d’avril et de mai figuraient sur la facture de juin que vous avez reçue en mai.

Comme la province revient doucement à la normale et les restrictions sur les distances physiques sont levées, de nombreuses entreprises commencent à rouvrir. Parmi elles se trouvent les cabinets dentaires et médicaux, ce qui signifie que les assurés pourront de nouveau avoir accès à leurs prestations. Par conséquent, il a été décidé de rétablir les primes à leur niveau normal à compter du 1er juillet 2020, et les clients des régimes collectifs non remboursables verront le montant habituel sur leur prochaine facture.

Non. Nous avons consenti la remise sur les primes afin d’aider nos clients à conserver leur flux de trésorerie et nous n’avons aucune intention de recouvrer son montant.

Comme les primes pour les régimes collectifs non remboursables sont facturées à l’avance, votre facture pour le mois de mai a déjà été produite. Cependant, comme la remise s’applique rétroactivement à compter d’avril, vous verrez sur votre facture de juin des crédits pour les primes de mai et d’avril.

Tous les membres de nos régimes d’assurance collectifs pourront bénéficier d’une prolongation de la période de paiement. Nous ne prendrons aucune action pour suspendre le remboursement des demandes pendant une période supplémentaire de 31 jours au-delà de votre période de grâce actuelle. Nous réévaluerons cette mesure dans deux mois et vous informerons de tout changement éventuel.

Ce changement sera appliqué automatiquement, sans que vous ayez besoin de nous contacter. Veuillez prendre contact avec votre représentant pour voir si vous avez d’autres options.

Ceux qui auraient déjà épuisé leur période de grâce de 30 jours, ou qui auraient d’autres questions, sont priés de s’adresser à leur responsable de compte ou conseiller de régime.

Nous reconnaissons que de nombreux employeurs seront obligés de mettre à pied leurs employés pendant cette période, et nous souhaitons vous offrir certaines autres options d’assurance.

  • Soins de santé et soins dentaires

    En cas de mise à pied, l’assurance des employés peut être prolongée pour un maximum de six mois.

  • Assurance vie et invalidité

    Les prestations d’invalidité de courte et de longue durée peuvent être prolongées pour un mois maximum. Toutes les autres prestations d’assurance vie peuvent être prolongées pour un maximum de six mois.

À partir de maintenant, les demandes de prestations d’invalidité de courte durée pour COVID-19 seront traitées en respectant les règles suivantes :

  1. Demande de prestations d’invalidité de courte durée pour COVID-19 démontrée par un test positif : Le délai de carence est éliminé, peu importent les modalités de la police ou de l’hospitalisation. Dans les rares situations où l’assuré présente peu de symptômes, mais son test est positif, la prestation est accordée et le délai de carence éliminé si le travail à domicile n’est pas possible.
  2. Demande de prestations d’invalidité de courte durée pour des symptômes s’apparentant à ceux d’une grippe, mais en l’absence de test pour la COVID-19 : Ces demandes sont traitées comme des demandes de prestations d’invalidité de courte durée normales. Le délai de carence s’applique.
  3. Demande de prestations d’invalidité de courte durée pour une mise en quarantaine sans test pour la COVID-19 positif, avec de légers symptômes qui ne répondent pas aux critères d’invalidité de la police : Ces demandes ne donnent pas droit aux prestations ; en conséquence, la demande sera refusée et l’assuré sera dirigé vers l’assurance-emploi (AE).
  4. Demande de prestations d’invalidité de courte durée pour une mise en quarantaine sans symptômes : Les mises en quarantaine par le gouvernement ou les professionnels de la santé ne donnent pas lieu aux prestations d’invalidité de courte durée. L’assuré devrait s’adresser à l’assurance-emploi (AE).

Une exception sera faite pour les heures de travail réduites en raison de la COVID-19. La condition standard de nos contrats imposant un nombre d’heures de travail minimum sera assouplie pendant cette période, sans qu’il soit nécessaire de modifier votre contrat. Cette exception, permettant la réduction des heures de travail, sera en vigueur pour les mois d’avril et de mai.

Les montants des garanties de vos employés demeurent inchangés, sauf instructions contraires de votre part. Les prestations déterminées en fonction du salaire resteront à leur niveau actuel, tout comme les primes d’assurance. Cela permettra à vos employés de conserver les mêmes montants de prestations à un moment où ils en ont plus besoin que jamais vu l’incertitude.

Si vos activités connaissent un ralentissement temporaire, il se peut que vous envisagiez le programme Travail partagé de l’AE. Le gouvernement a mis en place des mesures spéciales prolongeant la durée maximale des accords de Travail partagé de 38 à 76 semaines. Pour être admissibles, les employés doivent voir leurs heures réduites de 10 à 60 % pour la durée de l’accord de Travail partagé.

Veuillez consulter le site Web de Service Now pour plus d’informations.

Les employés qui travaillent moins de jours par semaine (par exemple, trois jours) et participent au programme Travail partagé de l’AE peuvent conserver leur assurance tant et aussi longtemps qu’ils remplissent la condition du contrat relative au nombre d’heures de travail minimum requises pour conserver leur admissibilité. Toute prestation déterminée par les revenus est réduite en fonction des montants gagnés par l’employé au service de l’employeur souscrivant le régime seulement. Les montants reçus du programme d’AE ne sont pas assurables.

Pour nos clients assurés par leur employeur

Consultez votre employeur pour connaître ses politiques de retour au travail, car les différents employeurs ont des politiques différentes relatives aux congés de maladie et aux vacances. Si votre régime d’assurance Croix Bleue de l’Alberta® inclut l’assurance invalidité, des pratiques spéciales s’appliquent aux demandes liées à la COVID-19.

p>Compte tenu des pressions accrues que la présence de la COVID-19 exerce sur nos établissements médicaux, une attestation du médecin traitant n’est plus requise pour les demandes de prestations d’invalidité de courte durée liées à la COVID-19. Il s’agit d’une exception limitée dans le temps en attendant de traverser la saison de la grippe.

En revanche, une confirmation de votre état, ainsi que des symptômes et du traitement médical, le cas échéant, est toujours requise. Par conséquent, vous devez remplir le formulaire intitulé Confirmation de maladie – Formulaire du participant créé de concert avec d’autres compagnies membres de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes. Ce formulaire se trouve ici.

Nous avons aussi éliminé le délai de carence pour les demandes de prestations liées à la COVID-19. Vous commencerez donc à recevoir vos prestations d’invalidité de courte durée sans attendre.

Nous offrons des régimes d’assurance maladie et d’assurance dentaire personnels abordables vous permettant d’accéder aux garanties nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de votre famille. Si vous souscrivez un régime d’assurance maladie personnel dans les 30 jours après avoir perdu l’assurance fournie par votre employeur, nous éliminons tous les délais de carence.

Nos spécialistes sont à votre disposition pour vous aider à découvrir les différentes options disponibles. Vous pouvez souscrire une assurance en ligne, ou nous passer un coup de fil pour explorer vos options.

Programmes du gouvernement de l’Alberta

Croix Bleue de l’Alberta® gère différents programmes du gouvernement, dont le régime d’assurance non collectif, qui comporte l’option de primes subventionnées en fonction des revenus imposables.

Ressources supplémentaires